Download De la construction à l’architecture : les structures en by Alain Billard PDF

Posted by

By Alain Billard

Dans cet ouvrage novateur d'histoire des formes, l'architecture est expliquée par les impératifs de l. a. building, schémas, pictures et dessins à l'appui.

Les édifices dont le système constructif est celui de buildings en portiques figurent de longue date dans presque toutes les familles d'ouvrages : l'une, très courante, est celle des marchés de plein air et des manifestations éphémères. Une autre s'incarne dans les installations traditionnelles de creation (ateliers d'artisans, petites fabriques, entrepôts ou bâtiments agricoles). Le monde de l'industrie et du trade a engendré des manufactures et des marchés couverts, des serres et des halles d'exposition et aussi les bâtiments de shipping - gares et aéroports - qui furent précédés par... les caravansérails. Le game ne fait pas exception avec ses stades ou, plus modestement, les salles fermées et les piscines municipales. Du côté de l'enseignement, écoles, collèges, lycées et universités ont également undertakeé les constructions en portiques, quoique plus tardivement Après les immeubles de bureaux, les logements y viennent aussi à l. a. faveur de panneaux d'habillage capables de gérer naturellement l'énergie, même si l'antériorité des colombages en avait ouvert l. a. porte. Dans le domaine des ouvrages conçus pour traverser les siècles, là où les châteaux et palais n'avaient guère undertakeé les portiques que pour leurs galeries et leurs loggias, los angeles plupart des édifices religieux témoignent de ce système constructif : temples de l'Antiquité et temples en bois des will pay d'Asie, cathédrales et mosquées.

On a qualifié cette structure de transparente, de légère - au sens esthétique du mot - laissant voir du dedans vers le dehors et inversement, vehicle les murs se sont évidés pour laisser entrer l. a. lumière, l. a. nature puis los angeles ville, et les planchers sont devenus acteurs essentiels de los angeles stabilité des bâtiments.

Show description

Read or Download De la construction à l’architecture : les structures en portiques PDF

Similar construction books

Crossing boundaries, building bridges: comparing the history of women engineers, 1870s-1990s

Girls engineers were within the public limelight for many years, but we've got strangely little traditionally grounded knowing of the styles of employment and schooling of ladies during this box. such a lot reports are both coverage papers or constrained to statistical analyses. furthermore, the scant old examine to this point on hand emphasizes the person, unmarried and exact personality of these girls operating in engineering, frequently utilizing anecdotal proof yet ignoring greater concerns just like the styles of the labour marketplace and academic associations.

The Construction of Cognitive Maps

And tactics that are unique to people of their encoding, storing, interpreting and retrieving spatial wisdom for numerous projects. The authors current and talk about connectionist types of cognitive maps that are according to neighborhood illustration, as opposed to versions that are in response to disbursed illustration, in addition to connectionist versions pertaining to language and spatial kinfolk.

Architect's Handbook of Construction Detailing, Second Edition

Considerably up to date with revisions to almost all 200-plus info, this moment version of Architect's guide of development Detailing offers architects, engineers, inside designers, contractors, and different development pros with all the universal building information, fabrics info, and detailing suggestions used during the undefined.

Extra info for De la construction à l’architecture : les structures en portiques

Example text

Les flèches des deux travées centrales ont la même dimension, tandis que celles des travées extrêmes sont de valeurs différentes et de plus inégales entre elles. La flèche de la dernière travée est la plus importante des quatre; - Fig. 41-1, 5: toutes les flèches sont identiques en position et en grandeur. Il est évidemment possible de démultiplier le nombre d'exemples en disposant de façon aléatoire les têtes de poteaux encastrées et en articulations. Le même principe peut être adopté pour les pieds des poteaux.

18d). Certains dolmens ont utilisé ce mur de clôture comme porteur de la dalle (Fig. 18e/f) mais peu sont restés intègres en raison de la démultiplication des réactions aux efforts (effet hyperstatique). Chaque pilier avait ainsi un axe et leurs concours se faisaient en un point (Fig. 18g) dont la projection sur le plan tombait théoriquement au centre (G) du plan de sustentation (Fig. 18h). Ce point était le centre du cercle de torsion audelà duquel la stabilité ne pouvait plus être assurée. C'est ainsi que, bien des millénaires avant notre ère, étaient jetées les premières bases de la stabilité des ouvrages.

La section suivante introduira un atout structurel relativement récent même s'il a été recherché voici longtemps: l'élasticité des matériaux, qui nuancera la règle générale évoquée. Encastrer un pied de poteau >LU Lû t-H o (N gi >CL O u 28 Les structures-poids (évoquées dans le livre Les structures-poids) avaient leurs murs et leurs piliers simplement posés sur le sol porteur. Elles étaient peu sensibles aux pressions horizontales auxquelles elles opposaient des poids souvent considérables. De plus, le poids jouait souvent le rôle d'encastrement en pied.

Download PDF sample

Rated 4.07 of 5 – based on 26 votes